WE de groupe à l’Alpe du Grand Serre

Le WE du 11 novembre, tous les enfants et responsables du groupe de Grenoble se sont retrouvés pour une aventure magique à l’Alpe du Grand Serre. La renommée Olympe Maxime les invitait à un WE « Portes Ouvertes » pour intégrer l’académie française de magie « Beauxbâtons » !

Répartis en 4 maisons : Strynox, Sylvebois, Forlyx et Lustrina, les loulous et éclais se sont affrontés dans le tournoi des 4 Maisons. Découverte de l’école et ses fantômes, Olympiades et Quidditch.

Le vol de la coupe des 4 Maisons le 2ème soir a amené les éclais à explorer la Forêt Interdite et braver les monstres terrifiants qui la peuplent ! Mais tout est bien qui finit bien, la coupe est retrouvée, et c’est la maison Forlyx qui soulève la coupe le lendemain !

Le tout dans un somptueux paysage recouvert par les premières neiges de l’année. Les glissades étaient au rendez-vous, dans la joie et la bonne humeur. La boue se sera peut être glissée dans les voitures au retour, mais n’a pas effacé les sourires de toutes et tous !

99 enfants, plus de 30 responsables au rendez-vous pour 3 jours de folie ! Rendez-vous à remettre l’an prochain !

On se donne rendez-vous le 30 novembre pour la Banque Alimentaire !

WE d’octobre à Montbonnot

On se retrouve au CUJD pour camper cette fois ci. Et après une installation rapide, le WE commence par une belle thèque, avec beaucoup de fair-play de la part de tous.

2 nouvelles resps nous rejoignent : Delphine et Astrid qui seront accueillies chaleureusement par une poêle le dimanche matin.

La veillée permettra aux éclais de reconstituer l’histoire des massifs qui entourent Grenoble pour notre ami G-O Logue, en arbitrant le conflit entre 2 scientifiques.

Le lendemain matin après un bon petit-dèj, place au temps par équipe. Chaque équipe doit définir ce qu’elle souhaite réaliser comme Défi et/ou comme activités pour leur WE en autonomie en janvier. Discussions, échanges…

Et l’aprèm un grand jeu réunit tout le monde pour retrouver des endroits remarquables de la région et aider le touriste perdu qui les a sollicités.

WE de rentrée pour les éclais

En cette fin septembre, les éclais se sont retrouvés pour une nouvelle année scoute. 1er WE à Gresse en Vercors avec 22 éclais et des équipes plus nombreuses que l’an dernier. Beaucoup de nouveaux nous rejoignent !! Bienvenue donc à Romain, Emile, Anastasja, Zélie, Cécile qui montent à l’unité ; à Iris qui change d’unité et à Axel et Axel qui rejoignent le groupe de Grenoble.

Samedi soir : le folklore se lance à la découverte de la formation des roches pour permettre à Georges Olivier Logue venu d’un futur où le monde est plat de comprendre l’histoire de la Terre.

Une petite poêle le dimanche matin pour accueillir les nouveaux suivi d’un béret en équipes. Et le WE annoncé pluvieux a finalement été plutôt ensoleillé ! A bientôt en octobre pour un WE campé !

La vie aux éclais

Les Eclaireurs sont répartis en 2 unités d’environ 20 éclais dans le groupe de Grenoble

  • la BM1 – unité Bastille dirigée par Benjamin
  • la BM2- unité Vercors dirigée par Alexandre

Les Eclais regroupent les jeunes de 12 à 16 ans. Ils portent une chemise verte et se regroupent en petites Equipes  au sein de leur unité pour réaliser ensemble des Défis (petits projets qu’ils montent seuls) afin de s’amuser, de progresser et de se responsabiliser. Il prévoient par exemple un WE qu’ils passeront en autonomie. Chaque éclai tient un poste d’action au service de son Equipe.

C’est aussi en Equipes qu’ils réalisent les services, certains jeux et qu’ils mangent le midi en camp.

Le scoutisme c’est aussi la Progression Personnelle. Aux éclais elle est symbolisée par le noeud de Carrick où 7 espaces marquent les 7 Talents à réaliser. A son rythme chaque éclai avance de Talent généraliste en Talent de spécialité pour développer ses compétences et les mettre au service de son Equipe, de l’Unité et de la Société. Eclaireur puis Artisan il devient Campeur, Explorateur, Spécialiste, Expert et enfin Pionnier pour transmettre et accompagner les plus jeunes, mais aussi faire des projets plus ambitieux.

Un sous-groupe existe aussi dans l’unité : La Guilde. Les Eclais y entrent par la Passerelle entre 14 et 15 ans et y sont accueillis par les anciens. La Guilde permet de se retrouver entre « grands » pour partager sur certains sujets, faire des jeux plus compliqués et simplement s’amuser. Elle réunit les grands pour former le ciment indispensable à l’unité.

 

Les Talents

Les Talents c’est le système proposé pour valoriser la progression personnelle aux éclais. Des étapes mettant en avant tout d’abord les compétences essentielles à la vie scoute, avec un rythme adapté, qui se personnalise ensuite vers des compétences choisies par les éclais à travers les talents thématiques pour se perfectionner dans un domaine.

Ils répondent au point de la Loi : « Un Eclaireur, une Eclaireuse développe ses compétences et les met au service des autres » et sont donc toujours tournés vers la mise en pratique de ces compétences pour la vie d’équipe, d’unité ou au service de la société.

C’est un outil à utiliser pour aller toujours plus loin et progresser. L’idéal est de le mettre au service des Défis d’Equipe et des projets d’Unité pour les valoriser au mieux et les rendre vraiment utiles !

L’organisation des talents permet l’auto-évaluation et la responsabilisation des éclais à travers la prise de poste d’actions dans les équipes, et la transmission de compétences pour les plus grands.

Les 7 étapes sont organisées ainsi :

Talent Eclaireur.se (jaune) : découverte de la vie de l’unité

Talent Artisan.e (orange): s’impliquer dans son équipe en tenant un poste d’action

Talent Campeu.r.se (bleu clair) : talent thématique au choix entre 6 domaines indispensables à la vie scoute (Secourisme, Campisme, Intendance, Froissartage, Topographie,

Talent Explorateur.trice (vert) : talent généraliste

Talent Spécialiste (bleu foncé): talent thématique au choix dans une large variétés de domaines (de l’animation musicale à la photographie en passant par l’informatique et la cuisine) -clôturé par un chef d’oeuvre

Talent Expert.e (violet): talent thématique nécessitant plus de compétences à acquérir que le talent Spécialiste – clôturé par un chef d’oeuvre

Talent Pionnier.e (rouge): talent généraliste fondé sur la transmission aux plus jeunes et l’ouverture sur la société

La Loi des Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes

La Loi des Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes, c’est la formulation positive des valeurs que l’on souhaite vivre dans notre mouvement. C’est une invitation à grandir, à toujours progresser – un idéal de vie qui nous donne des objectifs à respecter.

Elle reprend des points communs à tous les scouts dans le monde, et c’est ce qui nous unit. Les éclais sont invités à s’engager à vivre cette Loi en faisant « tout leur possible » à travers la cérémonie de la Promesse, après 6 à 12 mois de découverte de la vie de l’unité. Iel formule ainsi son adhésion aux valeurs du mouvement, et sa volonté de s’impliquer dans la vie du groupe, qui s’engage en retour à l’aider à tenir sa Promesse et à l’intégrer. C’est un moment fort dans la vie d’un.e éclai !

Voici la Loi des Eclaireuses et Eclaireurs

Une Éclaireuse, un Éclaireur

  • tient parole et ne fait rien à moitié, on peut lui faire confiance;

  • réfléchit avant d’agir, est responsable de ses actes;

  • vit en Équipe, apprend à écouter et à partager;

  • développe ses compétences et les met au service des autres;

  • respecte, connaît et protège la nature;

  • prend soin de son corps et de sa santé;

  • conserve bonne humeur et maîtrise de soi, même dans les difficultés.

La tenue unioniste

La tenue aux EEUDF c’est quoi ? Une chemise aux couleurs de sa branche avec des écussons marquant son appartenance à un mouvement mondial, national, à une région, à un groupe – et un foulard de groupe !

C’est un élément fort qui participe à forger l’unité visuellement  et à faciliter l’intégration, qu’on porte pendant les moments importants (promesses, actions de service, ouverture de camp, rassemblements). C’est un vecteur de cohésion qui rapproche.

Elle permet également d’être mieux visible à l’extérieur (lors d’actions de service, pendant le transport…) et de communiquer plus facilement, porter sa tenue lors d’actions extérieures, permet aux EEUDF d’être plus repérables et plus visibles pour communiquer nos valeurs.

C’est aussi un support pédagogique pour montrer son appartenance à un groupe, une région, un mouvement, et sa progression personnelle. On change de couleur de chemise en grandissant, on fait des Pistes, des Talents… on peut ainsi communiquer sur ses compétences visuellement !

La tenue c’est aussi un élément personnel et personnalisable, qui raconte son histoire scoute via des écussons de camp, des broderies, des dessins !

Le foulard symbole mondial du scoutisme est roulé, tourné vers l’extérieur pour nous rappeler que le scout se met au service des autres.

Pour coudre tes écussons au bon endroit reporte toi au schéma suivant :

  • insigne EEUDF sur la poche gauche (du côté du coeur)
  • insigne du Scoutisme Français au dessus de la poche droite
  • insigne OMMS ou AMGE sur la poche droite (mouvement mondial)
  • insigne RAA sur la manche droite
  • bande de groupe au dessus de l’insigne RAA sur la manche droite
  • insignes de progression personnelle (Pattes de loup, Noeud de Carrick) sur la manche gauche
  • Et tes écussons de camp où ça te plaît !

A bientôt en chemise et foulard

En mars c’est les éclais qui gèrent !

Le WE du 23-24 mars a de nouveau réuni les éclais après 1 mois et demi sans rencontre depuis la sortie de février. C’est sous un grand soleil de printemps que nous sommes parti.e.s pour Méaudre au Bois de Lune, avec la BM1 avec qui nous partageons le gîte pour ce WE !

WE un peu spécial au programme, puisque chaque équipe avait prévu quelque chose pour ce WE. C’était l’occasion pour les éclais de s’approprier un peu plus nos activités et d’y être vraiment acteurs. Un premier apprentissage de projet en équipe après la programmation de leurs WE d’équipe en janvier. Et 16 éclais sur 19 étaient présents ce WE !!

L’équipe des Licornes avec Samuel nous avait prévu des PJC un peu revisités que nous avons pu apprécier le samedi et le dimanche matin.

Nous avons aussi eu l’occasion de tester une thèque un peu expérimentale : sans batte et avec 2 équipes de catcheurs s’affrontant pour remettre la balle au chien ! Expérience intéressante et très amusante, avec des règles à améliorer cependant !

Après un rapide goûter, les éclais ont pu suivre des temps spécifiques pour commencer à se former sur leurs postes d’action au service de leur équipe : intendance, trésorerie, infirmerie, matériel et bien sûr Pilote/Copilote. Le camp sera l’occasion d’en apprendre plus et de mettre en pratique ces apprentissages.

Pendant que les Autruches étaient aux fourneaux, les éclais des 2 unités se sont mélangés avec de belles parties de tarot sur les lits …

Les Autruches de Louise et Benjamin nous ont concocté un repas du soir aux petits oignons : Ambiance jaune !! Salade verte-omelette ; riz-poulet-curry ; banana split : Un vrai régal pour les papilles.

Le soir c’était au tour de l’équipe des Pangolins de Lola et Alexandre de nous proposer une veillée loup-garou avec tous les pouvoirs existants, du Grand Méchant Loup à l’Enfant Sauvage en passant par Cupidon évidemment ! Le village de Thiercelieux s’est installé pour une soirée parmi nous, avec une ambiance magique rendue par les bougies, et cette histoire s’est terminé par un véritable carnage : 7 morts en 1 nuit ! et une victoire des loups-garous ! Merci aux Pangolins pour cette belle veillée !

Après une bonne nuit de sommeil un petit-dèj’ royal nous attendait préparé par des éclais volontaires lève-tôt. Porridge aux noisettes et amandes, pommes, oranges et tartines pour les affamés ! De quoi partir en forme pour la journée du dimanche ! Nous avons enchaîné avec le petit décrassage puis quelques PJC avant de faire en équipe un bilan des WE d’équipe et rebondir sur la suite de l’année et le camp !

Puis pendant que le reste de l’unité rangeait, l’équipe des Guépards de Théo et Lucie s’est mise en cuisine pour nous régaler d’un repas végétarien très apprécié. Au menu : toasts de tapenade et de fromage frais maison, salade de pâtes et tiramisu ! Merci beaucoup, on regrettera nos pique-niques la prochaine fois…

Enfin l’après-midi s’est ouverte sur un jeu. Arrivés au cours de notre voyage intergalactique sur une terre inconnue, nous découvrons avec effroi les règles qui régissent cette société. Recevant des parts inégales de richesses, pouvoir et relations, les éclaireurs ont tenté de comprendre ce fonctionnement. Mais rapidement les injustices criantes, les arrestations arbitraires, ont révolté nos éclais. Alors que la Révolution était en marche, nous avons souhaité instaurer un temps de dialogue : La violence peut-elle être légitime ? Grande question dans ces temps de révolte…  Et comment réagir face à l’injustice ? Peut-on aboutir à ses fins par la non-violence ? Il semble que cette question ait fait écho à des situations actuelles, et a fait réfléchir les éclais, notamment en se mettant en regard d’un texte biblique. Convictions et interrogations se sont croisés, nous espérons que chacun a pu nourrir sa réflexion des échanges instaurés dans les groupes.

Un bon goûter et un petit bilan et c’est terminé ! Retour à Grenoble, en attendant la fête de Groupe Local le 19 mai pour tous se retrouver !

Ah oui… Et le camp Scoutisme Français pour les quelques motivés qui y participent !

A bientôt

Sortie raquettes au col de Porte en février

Après un début d’hiver poussif, c’est sous la neige que nous nous sommes retrouvés pour cette sortie de février. Une dizaine d’éclais seulement avait pu venir au rendez-vous pour monter au col de Porte par le bus TAG ! 35 mn de route et nous voilà là-haut avec la neige qui n’en finit pas de tomber et le vent d’agiter les sapins.

Nous chaussons nos raquettes et allons profiter de cette belle neige dans la forêt pour des PJC : relais puis étonnamment 1,2,3 soleil nous animent ! Le temps du repas arrive et nous cherchons un abri. Un peu plus loin sur les pistes de ski de fond nous trouvons une cabane pour manger à l’abri du vent. En début d’après-midi nous profitons de la pause pour faire un petit temps sur les risques de la montagne et comment bien s’y préparer (vêtements, sécurité… ). A approfondir une autre fois, mais cela a suscité de l’intérêt !

Nous continuons par un épervier pour nous réchauffer avec de beaux essais de contournement par la neige fraîche, souvent soldés par des échecs… 80 cm de neige fraîche, ça rend la course difficile =)

Enfin, le vent et la neige sollicitant les organismes une partie des éclais rentre se mettre au chaud pour prendre un chocolat au restaurant, tandis que d’autres profitent de la neige pour faire de la luge. Tout le monde se retrouve au restaurant pour se réchauffer avant de prendre le bus de retour.

Le goûter vient remplir nos estomacs affamés dès l’arrivée avec de bonnes crêpes préparées par la Guilde la veille au soir ! Miam, merci !

Une belle sortie, un peu éprouvante sous la neige mais qui nous apprend à nous adapter aux conditions climatiques et à mieux comprendre notre environnement. Et puis la fierté de montrer qu’il n’est point besoin de voiture pour partir en montagne, grâce au réseau TAG, la montagne est vraiment toute proche de Grenoble : une sortie éco-responsable !

A bientôt en mars

Les photos de la bataille de peinture !

Tant attendues, les photos de la bataille de peinture contre les Ombres qui volaient leurs émotions à Peur, Colère, Tristesse, Joie et Dégoût. Les louveteaux se sont bien battus et ont redonné de la couleur à la vie (et à leurs vêtements !!)